Viaferrata-FR.net
Divers Flux RSS
Discussions diverses concernant la via ferrata (matériel, sécurité, assurance, ...)
Informations diverses (16:51) :
Nombre de discussions : 1008
Nombre de messages : 7996
Dernier message posté le 18-03-2019 à 11:17
Dernière visite le 18-03-2019 à 16:51
Nombre de messages non lu depuis la dernière visite : 0
[ Retour au forum | Liste des forums | Répondre au message | Nouvelle discussion | Rechercher un message ]

Toujours à propos de la sécurité Flux RSS



Auteur Message
Marvalec smile Posté le 18-11-2015 à 00:16     Sujet: Toujours à propos de la sécurité
Ben voila depuis quelques temps j'utilise une nouvelle façon de progresser avec les 2 longes de sécurité, peut-être faites vous la même chose. Le principe est simple je n'utilise qu'une longe sur la même ligne de vie, je parle de la longueur comprise entre les deux queues de cochons en général. Je veux dire que si c'est dans une grande partie plutôt linéaire, la je ne fixe qu'une seule longe de sécurité et lorsque j'arrive à une queue de cochon je m'assure juste après, avec l'autre que j'ai au poignet ( attaché avec un truc tout bête ) et je détache celle qui est arrivé contre ou en butée et ainsi de suite, ça fonctionne super bien et c'est assez pratique. Par contre quand je suis sur une partie verticale avec pleins de barreaux, des devers et sur une grande longueur dés que je suis à une jonction de ligne de vie je fixe de suite celle que j'ai au poignet et je détache l'autre que j'ai mis en général dans la pliure du bras, ce qui évite de me baisser inutilement et ainsi de suite, quand c'est très long et ca tire bien j'utilise la longe de repos de 60 ou 80 que je fixe le plus haut possible sur un barreau. J'ai pu tester cette méthode lors de deux chutes, donc très peu d'impact en longueur et même au bout des 3 autres décrochages , mais sans assurances avec une des longes de repos de 60 ou 80, l'absorbeur ne s'est pas encore déchiré. Oui il ne faut pas se rater, mais bien synchronisé ça me convient bien dans une progression rapide et si j'ai chuté c'est uniquement par conneries ( Dans une via, je ne me repose pas assez, je ne mange pas et je ne bois rien ), Mais au moins les longes ( même une seule ) m'ont sauvé la vie, donc autant avant je ne les utilisais plus au bout d'un moment, autant maintenant j'en ai toujours une en place). J'ai fait encore un peu mieux mais la idem, ca dépend de la configuration, je n'utilise que la longe de repos de 60 ou 80 cm de long ( bon j'en ai 3 en fait, une de 30, une de 60 et une de 80 ) que je laisse glisser sur la ligne de vie et je n'utilise que la 30 pour me reposer. De toute façon, tomber dans une via n'a rien de dramatique temps que la longueur de chute est courte et au moins je ne me dis plus : Punaise il ne faut pas que je tombe, car on n'a plus cette crainte ( phobie pour certains car j'ai pu lire sur ce forum que les 3 règles fondamentales dans une via, étaient et je cite : 1er ne pas tomber , 2eme ne pas tomber, 3eme ne pas tomber !!! Bravo ) . En 5 mois de via je suis tombé cinq fois et ça en étonne toujours beaucoup car certains ici ont 25 ans de via à leur compteur et ne sont jamais tombés, eux ce sont des bons, des pros et moi à tous vous lire, je devrais être le seul dans mon cas !! Non, surement que ceux qui sont tombés ne sont plus la pour en parler et moi j'ai eu beaucoup de chance jusqu'à présent, ça doit être ça.
Intervention modérateur : ALERTE : DANGER. Dans ce message, plusieurs informations peuvent vous mettre en danger si vous les suivez. DANGER.


14 Réponse(s)

Auteur Message
Webmaster [Laurent] private_message smile Posté le 18-11-2015 à 08:16     Sujet: Re:
A tous les lecteurs, NE PRENEZ PAS EXEMPLE SUR LES EXPÉRIENCES VÉCUES ET RELATÉES PAR MARVALEC.

Marvalec,

La technique que tu as découvert (progression avec une seule longe) n'est ni plus ni moins que ce qui était pratiqué il y a encore 10 ans, quand les longes à absorbeur étaient des longes à coulissement, dit "en V". Avec une telle longe, il ne fallait surtout pas que les 2 mousquetons soient utilisés simultanément (sauf aux passages des broches bien sûr), faute de quoi, l'amortissement était inhibé.
Dans les sections verticales ou échelles/filets, il est même conseillé de ne laisser qu'une seule longe sur le câble et de se servir de l'autre longe pour se vacher régulièrement sur les barreaux.

Par ailleurs, nous avons déjà échangé par email directs il y a quelques temps, et je préfère réagir publiquement pour alerter et éviter que ton vécu puisse être pris comme (bon) exemple.
Il ne me semble pas vraiment "normal" d'avoir subi (d'après ce que tu relates) en quelques mois autant de chutes en via-ferrata.
Transposons cela, par exemple, dans la conduite automobile, cela voudrait dire que tu as fait autant de sorties de routes et tapé dans un mur.
Peut-on rester là sans s'en étonner ?

Comme tu le dis, certains forumeurs sont (peut-être) bons car ne sont pas encore tombé en plusieurs décennies de pratique. Ou a de très rares occasion (dans mon cas, une seule fois en 30 ans).
Peut-être sont-ils simplement prudents !
Peut-être sont-ils simplement attentifs au moment où ils pratiquent !
Peut-être ont-ils simplement pris le temps d'apprendre en toute sécurité !

Tu veux brûler les étapes, te brûler le bout des ailes, soit !
Par contre, comme évoqué en privé (et il ne me semble pas avoir eu de réponse de ta part), même si tu ne sembles pas t'en inquiéter, le matériel n'est pas prévu pour subir autant de chutes d'affilé.
Je te laisserais relire les manuels d'utilisation livrés avec longe, mousqueton, baudrier, ... et tu seras surement étonné de constater qu'en règle générale, une longe doit être changé dès la 1ère chute (même si l'absorbeur d'énergie ne s'est visiblement pas déclenché), un baudrier aussi dès la 1ère chute importante (des coutures peuvent avoir lâchées), les mousquetons c'est pareil dès la 1ère chute (des microfissures peuvent exister et ne pas être visible, sauf à l'aide de microscope ou d'outils bien plus complexes).
Si par malheur, tu n'as pas conservé les diverses notices, tu les trouveras très facilement sur le site de chaque fabricant.

De plus, si tu veux vraiment progresser en toute sécurité, rapproches-toi d'un club d'escalade (FFME, CAF, ...).

Si tu as besoin d'aide pour trouver (adresse d'un club ou notice), n'hésites pas à demander ici ou par email/MP.

Laurent
gerard 74 private_message smile Posté le 18-11-2015 à 08:58     Sujet: Re:
Il serait peut être sain sinon prudent de nettoyer le forum de la littérature de Marvalec non?
Webmaster [Laurent] smile Posté le 18-11-2015 à 10:01     Sujet: Re:
Plutôt que censurer, le mieux est d'expliquer.
Et si le sujet dérive vraiment, en bloquer la discussion. Mais c'est vraiment ultime.

Dans le dernier message de Marvalec, certaines parties sont utiles (par exemple, progresser vite en toute sécurité en ne mettant qu'un seul mousqueton).
Et dans ce que l'on peut considérer comme dangereux, fournir des éléments d'explications est très utile pour confronter les points de vue, les avis. Pour l'auteur actuel du sujet mais pour un éventuel futur lecteur du forum qui se poserait des questions similaires.

A titre d'information, à l'heure actuelle, les seuls sujets entiers que nous avons faits "disparaître" du forum, sont :
- soit des spams
- soit des messages postés en double
- soit suite à des demandes de respect de la vie privée et de droit d'accès et de rectification
Depuis l'origine du site, cela représente moins de 20 sujets sur près de 3000.
Bien entendu, de nombreux autres messages (simples réponses) ont été aussi supprimés car il s'agissait de messages sans intérêt pour la lecture du sujet (genre insultes, mots orduriers, échange style ping/pong, ...) (Au total, toujours depuis le début du site, moins de 1000 sur près de 20000) dont la très grande majorité (plus de 95%) concerne du spam passé à travers les mailles des divers filtres anti-spam.
Marvalec smile Posté le 18-11-2015 à 11:11     Sujet: Difficile de se faire comprendre
Donc non Laurent je ne savais pas que cette pratique se faisait il y a dix ans de ça et c'est vrai que je n'ai pas donné de réponse à un de tes mails, mais je n'ai pas changé d'absorbeur, ni de mousquetons, ni de baudrier. De plus je pensais que ma manière de procéder ( car en fait je suis constamment assuré ) était plutôt rassurante pour moi. ( pas de fausse joie, je vais continuer comme ça ) Quand j'utilise la longe de sécurité, l'absorbeur n'est jamais shunté et il m'arrive souvent aussi de fixer la deuxième longe de sécurité sur un barreau ou une queue de cochon. Quand j'utilise les longes dites de repos de 60 avec la 80, ( je n'utilise la 30 que pour effectivement me reposer ) ( dans ce cas je n'utilise pas les longes avec absorbeurs aussi bien en repos qu'en progression ), elles ne sont jamais sur la ligne de vie, mais sur des barreaux ou des queues de cochons, un peu comme le geste des mecs qui grimpent aux cascades de glace avec des piolets,( mes piolets ce sont les mousquetons ) enfin moi c'est rien si je glisse ou chute se sera maxi sur 80cm mais si je fais une moyenne ça va être 40 cm max , le choc est insignifiant, ( soit dit en passant je n'ai pas encore rencontré quelqu'un d'autre qui pratiquait de la sorte ) oui alors comment savoir si le matériel déguste, je ne sais pas, je ne vais pas investir à chaque fois pour une petite gamelle ( même si je fais une faute, je ne tombe pas sur une grande longueur ( sauf à celle de Thônes ou j'ai bien volé mais sans séquelles ) contrairement à ceux que je regarde monter dans des portions verticales avec les deux longes sur la même ligne de vie, car admettons qu'ils glissent en étant pratiquement au bout du changement de ligne et la, ( il m'est arrivé de voir des sections de 5m ), bonjour le facteur de chute et tout ce qui peut suivre, oui si il n'y a rien en dessous l'absorbeur va faire son boulot, mais suivant l'inclinaison et la configuration, ça va taper dans les rochers ou les barreaux...Je n'ai jamais été dans cette situation. alors c'est une autre méthode que je pratique mais elle ne convient pas à d'autres, mais c'est mon opinion et si Gérard ( tout ce qui suit vous est spécialement dédié ) trouve que ce que je décris n'est pas sain ou inadapté, il a le droit, mais de la a vouloir m'interdire d'écrire donc de me censurer, c'est un peu aller trop loin. Alors Gérard quand vous verrez un nouveau message de ma part, vous ne le lisez pas, vous prenez une tisane et vous allez vous calmer sur votre canapé, vous faites votre via comme bon vous semble et je suis désolé si je ne suis pas encore à deux de tension, mais on peut être speed, nerveux, emporté, exalté, insouciant, inconscient, passionné, têtu et j'en passe sans voir le danger partout. Tout ce que je fais n'engage que moi , je ne donne pas de conseils a suivre ou ne pas suivre, je raconte mon vécu. Si pour vous c'est malsain, il ne faut plus allumer votre téléviseur, même pas écouter les infos surtout en ce moment. Mais à votre place avant de faire une via, j'utiliserais un drone pour bien m'assurer si tous est bien en place, les attaches, les rochers , les barreaux, les ponts !!! je trimbalerais aussi une mini station météo, un thermos, une couverture de survie, un couteau suisse, des conserves enfin de quoi tenir un siège...Ne voyez rien de méchant dans mes propos mais juste un soupçon de dérision.
Bernard private_message smile Posté le 18-11-2015 à 18:01     Sujet: Re:
Bonjour,

Oui, tu es en sécurité si tu es attaché par une seule de tes longes au lieu de 2, que ce soit avec une longe actuelle, ou avec une très vieille. Sur les très vieilles, c'était obligatoire de procéder ainsi, car l'amortisseur était justement le brin de longe allant au 2ème mousqueton, il n'y avait pas d'amortisseur entre le raccord des 2 longes et le baudrier.

Tout de même, s'il est conseillé d'attacher les 2 longes à la fois, c'est parce que dans certains rares cas, la façon dont le mousqueton se positionne pendant la chute peut faire que la longe qui tient ce mousqueton vienne se positionner sur le doigt et l'ouvrir (en principe impossible sur les mousquetons récents avec verrouillage automatique). Aussi, selon la façon dont le mousqueton cogne l'attache métallique en bas de la chute, un mousqueton peut se casser sous le choc, 2, c'est plus rare. Si tu es en passage horizontal, tu n'as pas ce risque de chute avec choc violent contre une attache, tu ne crains rien avec 1 seul mousqueton attaché. Si la via est bien construite, le câble a du mou et fait une boucle au dessus de chaque attache dans les passages verticaux, donc si tu tombes, le mousqueton s'arrêtera dans la boucle, sans aucun choc sur une attache métallique, et là aussi, 1 seul mousqueton devrait garantir ta sécurité. Malgré tout, en ce qui me concerne, dans le doute, j'attache les 2. Mais je n'ai qu'un seul ponter au baudrier, je ne considère pas que j'ai besoin d'en avoir un 2ème. Alors pour le mousqueton, c'est un peu pareil, un seul suffit, à condition d'être sûr de son état et du type de choc qu'il peut subir selon le passage de via où on se trouve.

" Quand j'utilise la longe de sécurité, l'absorbeur n'est jamais shunté "

Oui, si ta longe de sécurité est attachée au dessus de l'amortisseur. Sur ma longe de via, je n'ai pas d'attache pour une longe pour me vacher. Je me vache avec une longe de repos d'escalade sans amortisseur, fixée directement au pontet du baudrier. Je sais que je ne dois jamais utiliser cette longe de repos pour progresser dans un passage vertical, par contre il m'arrive de l'utiliser dans un passage horizontal, si je trouve que sa longueur me convient mieux que la longe de via.

Bonnes vias, et réfléchis bien avant d'innover, et surtout n'incites pas les autres à utiliser ce que tu crois être suffisant sans avoir vérifié pourquoi c'est réellement suffisant ou non. En escalade, surtout en terrain d'aventures, tu dois souvent réfléchir, je pense que ça t'intéresserait plus que la via classique qui te parait trop simple et monotone.

Bernard
Marvalec private_message smile Posté le 18-11-2015 à 22:05     Sujet: Reponse à Bernard
En fait tu pratiques un peu comme moi, aucunes de mes longes soit disant de de repos ( qui peuvent servir de longes de progression ) ne sont fixées au bout de l'absorbeur, elles sont fixés sur le pontet du baudrier mais j'en utilise trois de différentes longueurs 30,60 et 80cm. J'utilise aussi les longes avec adsorbeur pour progresser mais comme je l'ai dit, avec une seule à la fois en tout cas jamais les deux sur la même section de ligne de vie surtout dans les verticales ou j'alterne avec celle de 60 ou 80 ( que j'assure directement sur les barreaux ) donc fixées directement sur le pontet du baudrier et comme toi, celle de 30cm ne me sert que pour le repos. Après, il est sur que pour avancer vite, il faut bien être synchro enfin plutôt acquérir une sorte d'automatisme. Alors malgré une certaine désinvolture, je dois rester hyper concentré, c'est pourquoi je fais pratiquement toujours une via deux fois à la suite, la première en repérage et la deuxième le plus rapidement suivant ma condition physique et mentale. Depuis plus d'un mois je n'ai plus fait de chute ( 5 c'est suffisant pour tester le matériel ) et même si ça devait arriver la longueur avant l'arrêt sera très courte. Juste un détail, si je me suis permis de te tutoyer c'est que tu l'as fait avec moi mais surtout parce que tu m'as répondu sans agressivité.
Bernard private_message smile Posté le 19-11-2015 à 07:57     Sujet: Re:
Bonjour,

Je ne trouve pas de raison d'être agressif, ni d'interdire tes messages sous prétexte qu'ils pourraient être dangereux pour autrui.

Par exemple, quand je suis allé avec un groupe sur la via des gorges de la Durance, nous avons été doublé par quelqu'un qui la faisait sans longe. A ceux qui lui disaient que c'était dangereux, il répondait qu'il avait l'habitude, qu'il était guide. Et certains trouvaient qu'il donnait un mauvais exemple. Pas selon moi : il donne l'exemple de ce que quelqu'un qui a confiance en lui peut faire. Faire une via sans longe est sans doute moins dangereux que de faire de l'escalade en solo, les prises sont mieux tenues en main, et risquent moins de casser. Mais tout le monde n'est pas capable d'en faire autant, et tout le monde ne souhaite pas en faire autant. Quelle que soit l'activité sportive, certains préfèreront l'amusement en totale sécurité, et d'autres préfèreront la vitesse qui implique presque toujours moins de sécurité. A chacun de faire ses propres choix, sous sa propre responsabilité, à condition de ne pas bousculer les autres ni de les inciter à faire ce qu'ils ne sont pas capables ou pas prêts à faire.

Ce qui est important, c'est d'informer chacun sur les risques qu'il y a, et les différentes possibilités qu'il y a face à ces risques.

" j'en utilise trois de différentes longueurs 30,60 et 80cm "

A mon avis, tu t'alourdis inutilement. La plupart des ferratistes ont une seule longe de repos. Moi, j'ai choisi d'avoir un modèle double : ma longe de repos a une attache au pontet, et 2 branches, 1 courte et 1 moyenne, sans doute à peu près 30 et 60 comme toi. Pour me longer à 80 cm, je considère que mes longes de progression suffisent, je n'ai pas besoin d'une 3ème longe de repos plus longue. Gagner du poids, c'est gagner de la vitesse, c'est réduire la fatigue, puisque ça semble être tes objectifs.

Tutoyer, effectivement, pour moi, c'est assez automatique sur Internet entre utilisateurs qui partagent le même domaine d'activité, donc j'espère vraiment ne pas t'avoir choqué.
Urgo smile Posté le 19-11-2015 à 11:31     Sujet: Re:
Juste au titre d'une curiosité médicale et anatomique...malsaine, je serais curieux de connaitre l'impact d'une chute avec pour seule retenue une longe de repos de 80 cm directement montée sur le pontet du baudrier (donc sans amortisseur de chute)...je ne pense pas que les os du bassin disent merci....et un déplacement du bassin au milieu d'une via....bonjour le retour...
Marvalec smile Posté le 19-11-2015 à 14:19     Sujet: Pour Urgo et Bernard
Il est vrai que je ne suis jamais tombé avec la longe de 80, elle me sert ( comme celle de 60 ) a progresser qu'en cas ou je peux la fixer très haut sur un barreau ou une queue de cochon par exemple mais uniquement dans les portions verticales, ( je pense que vous avez mal compris mes propos, je n'accroche jamais une longe de 60 ou 80 cm sur une ligne de vie dans les parties verticales ) car bien sur si vous glissez de plus de 3 mètres le long d'une ligne de vie avec la longe de 80 cm au bout, bonjour la casse. J'ai lâché 3 fois avec cette configuration et ça n'a aucun impact dans une chute, on ne peut pas glisser loin, c'est impossible. J'utilise aussi les longes avec absorbeur
mais sur les deux autres chutes avec celles-ci, idem je n'ai jamais glissé sur une grande longueur d'ailleurs l'absorbeur ne s'est pas encore déchiré. Je me demande même si je n'en fini pas par trop me sécuriser, un comble....En ce qui concerne le poids d'une longe de 80, c'est franchement insignifiant.
Bernard private_message smile Posté le 19-11-2015 à 14:28     Sujet: Re:
Bonjour,

Si la longe de repos est en corde (et pas en sangle), et qu'elle est bien utilisée comme une longe de repos et pas comme une longe de progression (elle est attachée à un point fixe, ou bien au point le plus bas d'un câble, juste au dessus de l'attache métallique précédente), le risque est acceptable, la chute sera au maximum de facteur 2 (2 fois la longueur de la longe, amortie par 1 seule fois la longueur de la longe). Dès qu'on dépasse cette condition d'utilisation, ne serait-ce que par exemple en faisant glisser l'attache de 50 cm au dessus du raccord de câble dans une section verticale, en cas de chute, le facteur sera supérieur à 2, et risque d'entrainer des lésions physiques graves ou la casse du matériel et une chute sans retenue.
Marvalec smile Posté le 20-11-2015 à 09:48     Sujet: Longes et le reste.
En effet les longes de 60 et 80 qui peuvent me servirent pour progresser sont bien des cordes et dans ce cas les mousquetons sont toujours sur un point fixe, le plus haut possible au dessus de moi et jamais sur une ligne de vie.( tout ça dépend de la configuration de la via ) Il y a juste ma longe de repos qui est une sangle doublée et qui ne me sert effectivement qu'a me " vacher " ( on ne peut pas trouver un autre mot !!! ) Sinon j'utilise les longes avec absorbeur comme je l'ai déjà expliqué dans un message précédent mais jamais les deux ensembles sur la même section de ligne de vie. Je suis sur à 100 pour cent de ce que je fait et à part une rupture du pontet sur le baudrier je cherche encore ce qui pourrait casser. L'inconvénient sur la façon de progresser avec cette méthode,c'est que si vous voulez avancer rapidement il faut être hyper concentré et surtout hyper synchronisé, vous ne pouvez pas vous permettre de faire l'idiot comme je l'ai déjà vu aussi bien sur des via que sur des photos dans ce site. D'où le pourquoi je les fais pratiquement toujours deux fois de suite, le premier passage plutôt cool et le deuxième le plus rapidement possible, je n'ai rien a prouver, je le fais pour moi et parce que ça me plait ainsi, et si la via est trop blindé pour la faire rapidement, j'y reviens un autre jour car vous avez pu vous apercevoir qu'assez souvent si vous avez le malheur de vouloir contourner un groupe, c'est toujours la galère, pas pour moi, mais pour ceux que vous voulez passer. Mais comme dit précédemment, dés que vais commencer à sentir une certaine monotonie, et ça va venir....à ce moment la,( allez je me donne encore un an pour réaliser les plus difficiles ) je passerais à autre chose. Tant qu'il y a du plaisir, de la découverte et le dépassement de soi, ça ira, mais le jour du moindre signe contraire ça sera fini.
domingo smile Posté le 20-11-2015 à 12:04     Sujet: Re:
Tu te passes de la manip classique des deux longes reliées à l'absorbeur, pour utiliser ta façon bien personnelle de progresser, que tu es à ma connaissance le seul à utiliser.Et pour cause, car tu perds du temps plustôt que tu n'en gagnes, ce pour une sécurité en rien supérieure.Les longes, même faites en corde dynamique, ont trop peu de longueur pour avoir un pouvoir amortisseur suffisant(elles font par contre d'excellentes longes de repos pouvant résister à des chocs très minimes(les longes en sangles, elles, ne peuvent en aucun cas résister à un choc, comme tu le sais).Ces longes ne sont faites que pour se reposer ou prendre des photos(tec...).Si c'est gagner du temps que tu veux, en t'épargnant des manips fastidieuses, mais en restant toujours en sécurité 100 % du temps, peut-être devrais tu voir du côté des longes de vias asymétriques qui se font maintenant(elles se font sur des longes à déchirement, ce qui est plustôt moyen en temps normal, mais vu que l'un des brins est plus court d'environ 3 cm, il y a beaucoup moins de risque que la longe pète intégralement, ou encore que tu te retrouves sur un gros vol avec une longe presque entièrement déchirée de 3 mètres de long...et donc avec une protection réduite à éero en cas de deuxième choc avant d'atteindre la fin de la via...)
un exemple de ce type de longes nouvelle génération :
http://www.auvieuxcampeur.fr/terre/camping-et-randonnee/via-ferrata/longe-de-via...
you're welcome...
papidaniel38 private_message smile Posté le 20-11-2015 à 15:03     Sujet: Re:Toujours à propos de la sécurité
je cite
"il m'arrive souvent aussi de fixer la deuxième longe de sécurité sur un barreau ou une queue de cochon."

ATTENTION une queue de cochon n’est pas un point sécuritaire pour s'assurer car il y a un risque d’échappement du mousqueton et donc de chute si c'est le seul point d’assurage....

je cite
"l'autre que j'ai au poignet ( attaché avec un truc tout bête )"

pourquoi l'attacher? et surtout comment fais-tu ça? il suffit de passer le mousqueton sur le pouce...
Marvalec smile Posté le 21-11-2015 à 00:45     Sujet: Pour Domingo et Papidaniel
Domingo, je peux te dire que non, je vais plus vite de cette façon, je ne peux pas t'expliquer ce que j'utilise comme genre de mousquetons enfin plutôt comme combinaison, tu trouverais surement ça complétement cintré, mais je me sert aussi des longes à absorbeurs dans certains endroits et même si elles sont en V je n'en accroche qu'une seule. Je n'ai chuté que deux fois avec les absorbeurs mais sans déchirement, comme je l'ai écrit les 3 autres, ce sont juste des erreurs de placement et sur une longueur très courte, sinon je ne serais pas la pour t'en parler. Pour ce qui concerne le temps, je n'en ai ni a perdre ni a gagner , c'est un défi personnel avec une façon de progresser qu'aucun ici n'utilise et n'utilisera, la je suis d'accord avec toi. Car c'est comme dans un mode d'emploi , soit tu le suis à la lettre soit tu sautes des étapes ....Je n'ai plus qu'a déposer un brevet !!!! Sinon même si je ne t'écris plus par mail, tout va bien et je tiens encore à te remercier pour ta capacité d'écoute et tes conseils.
Papidaniel, je peux utiliser le pouce pour le mousqueton mais si je parle du poignet c'est que j'ai une bonne raison et en ce qui concerne de se fixer sur une queue de cochon, chacun sa technique, je fais de cette façon pour une autre raison que je ne peux pas détailler ici et çà peut bien être un second point de sécurisation. Mais tout est dépendant de ce que j'utilise.

[ Retour au forum | Liste des forums | Répondre au message | Nouvelle discussion | Rechercher un message ]