Viaferrata-FR.net
Divers Flux RSS
Discussions diverses concernant la via ferrata (matériel, sécurité, assurance, ...)
Informations diverses (14:22) :
Nombre de discussions : 1002
Nombre de messages : 7961
Dernier message posté le 13-12-2018 à 01:12
Dernière visite le 15-12-2018 à 14:22
Nombre de messages non lu depuis la dernière visite : 0
[ Retour au forum | Liste des forums | Répondre au message | Nouvelle discussion | Rechercher un message ]

Queues de cochon Flux RSS



Auteur Message
Climbinator smile Posté le 24-04-2018 à 13:59     Sujet: Queues de cochon
Bonjour qqun pourrait il récapituler/valider le fonctionnement de l'assurage de 2 personnes en via avec une corde et les queues de cochon dans ce scénario:
- Le leader utilise une longe à absorbeur de via et est encordé sur un des bouts d'un morceau de corde dynamique de 6-7m
- Le second n'a pas de longe et est encordé au deuxième bout de la corde par un noeud en 8. Evidemment c'est mieux si il a aussi une longe mais ici supposons que non smile
- La cordée avance plus où moins à corde tendue en passant simplement la corde dans les queues de cochon, avec toujours au moins une queue de cochon entre les deux

En cas de chute du second dans une section traversante, la queue de cochon fait point de renvoi, et à priori le leader ne ressent quasiment pas de "choc" c'est bien ça?
Mais en cas de chute du second dans une section verticale que se passe t-il, la queue de cochon ne me semble quasi pas faire office de point de renvoi si?


27 Réponse(s)

Auteur Message
DIDIER private_message smile Posté le 24-04-2018 à 15:04     Sujet: Re: Queues de cochon
je ne connais pas cette technique...mais attention aux queues de cochon et à leur sens de rotation...c'est piégeux , ces trucs là...
DIDIER private_message smile Posté le 24-04-2018 à 15:14     Sujet: Re: Queues de cochon
des personnes se sont fait avoir sur des queues de cochon et ont témoigné...

à tout prendre, si on veut absolument faire un point d'appui, je prendrai alors un barreau ou le point de fixation de la queue de cochon mais mais pas la queue de cochon elle-même....mais bon, ce que j'en dis....à voir les autres réactions....
DIDIER private_message smile Posté le 24-04-2018 à 15:23     Sujet: Re: Queues de cochon
la queue de cochon permet de s'assurer en une fraction de seconde et c'est fort bien. mais se mousquetonner à un barreau ne prend pas plus de temps et au moins on est tranquille...

il suffit de prendre les bons mousquetons et écarter ceux à virole pivotante qui font perdre du temps...

pour moi, la queue de cochon est comme la ligne de vie (le câble). il semble protéger mais en cas de chute ça peut être du facteur 5...pas terrible...
DIDIER private_message smile Posté le 24-04-2018 à 15:43     Sujet: Re: Queues de cochon
Climbinator,

dans la vraie vie, il est assez rare de progresser ainsi, de queue de cochon en queue de cochon....
cela me semble intéressant sur le plan théorique mais ça ne correspond pas à la réalité, tout au moins celle de j'ai rencontrée..

il n'y a pas tant de queues de cochon que ça..et dans les tyroliennes, je n'ai rencontré que peu de queues de cochon
DIDIER private_message smile Posté le 24-04-2018 à 16:22     Sujet: Re: Queues de cochon
en résumé, pas de montage autour de ces queues de cochon...trop dangereux....mais vous aviez deviné smile
DIDIER private_message smile Posté le 24-04-2018 à 16:33     Sujet: Re: Queues de cochon
dans l'hypothèse où votre collègue chute, pensez vous réellement pouvoir le hisser avec vos petits bras plus ou moins musclés ? le réponse est non...

alors, il a servi à quoi, tout ce système ? à appeler les gendarmes du GRIMP ?
DIDIER private_message smile Posté le 24-04-2018 à 16:50     Sujet: Re: Queues de cochon
si vous voulez avoir une idée, essayez simplement de hisser votre propre poids avec un gri gri et une poignée autobloquante, le tout le long d'une corde. rien d'insurmontable certes mais ça donne une bonne idée...quant à hisser quelqu'un d'autre dans des conditions douteuses...bonjour !
domingo smile Posté le 24-04-2018 à 16:54     Sujet: Re: Queues de cochon
ouah l'autre, hé ! ne fais surtout pas çà, climby ! La corde en via ne sert qu'à servir d'assurage supplémentaire pour une personne moins sure d'elle, plus faible, ou un enfant par exemple. Mais même dans ce cas, la personne seconde de cordée doit IMPERATIVEMENT avoir aussi une longe et l'utiliser. Ce que tu décris correspond à une progression "corde tendue" en escalade, ce qui qui implique, en cas de chute, que l'un sert de contre poids à l'autre... on ne fait çà qu'avec beaucoup d'expérience et sur des passages où on a une grosse marge de sécurité dans le niveau. Ce que tu suggères risque d'amener à blesser deux personnes au lieu d'une
DIDIER private_message smile Posté le 24-04-2018 à 17:07     Sujet: Re: Queues de cochon
tout à fait d'accord !
rufin private_message smile Posté le 24-04-2018 à 20:49     Sujet: Re: Queues de cochon
je confirme aussi le récit de Domingo .Hasta la vista
DIDIER private_message smile Posté le 25-04-2018 à 05:34     Sujet: Re: Queues de cochon
Pour terminer, voici une courte vidéo qui montre comment se hisser soi même sur une corde.

la personne n'a pas fait de chute et hisse donc uniquement son poids. Si elle tombait, son poids augmenterait au fil des secondes, c'est l'énergie cinétique...donc bloquer une personne - par exemple de 75 kg - qui chute, c'est du costaud...

https://www.youtube.com/watch?v=cU_AhcjAMhA
JP smile Posté le 25-04-2018 à 09:33     Sujet: Re: Queues de cochon
Je sais, je vais vous faire hurler.....mais pourquoi toujours penser que l'on va tomber ????
Et s'emboucanner l'existence avec des assurances et des encordements pus que pénibles, longs et .....au final peu utiles...
il me semble qu'en via nous sommes TOUS censés porter un EPI...donc auto-assurance...
C'est sur dès fois qu'un rigolo inconscient, au moment de changer, se défasse de ses 2 mousquetons en même temps tout en éternuant....s'il est encordé cela peut servir...mais bon...
Climbinator smile Posté le 25-04-2018 à 10:21     Sujet: Re: Queues de cochon
Hello et merci des réponses. ce n'est pas l'équivalent de la progression à corde tendue puisque dans mon scénario le leader a une longe, mais svp oublions les longes pour s'attaquer à la question soulevée: à savoir comment utiliser correctement les queues de cochon dans les sections verticales, on voit quand même pas mal de ces joujoux sur les via ferrata autant savoir s'en servir non? Comment font ceux qui emmènent des personnes de moins de 45Kg?
domingo smile Posté le 25-04-2018 à 14:02     Sujet: Re: Re: Queues de cochon
climby, si le leader tombe, emporté par la chute du second, il prendra de toute façon le facteur de chute (probablement de 1 à 5, quand même, sauf que sa longe risque de devoir encaisser non seulement le poids du leader, mais aussi celui du second, selon les hasards de la chute et les cas de figure.Concernant les sections verticales, si le leader est au dessus du second, à peu près en droite ligne, la chute éventuelle du second fera probablement chuter le leader, ce qui ralentira ou bloquera la chute du second, soit parce que le leader est stoppé par sa longe, soit parce qu'il arrive au point de renvoi(la queue de cochon la plus proche sous le leader) avant d'être stoppé par sa longe.
Petite précision : il est illusoire de penser, comme tu le dis, que le point de renvoi, en section horizontale ou verticale (peu importe) permettra au leader de ne quasiment pas ressentir de choc.Un poinr de renvoi permet seulement de diminuer la hauteur de chute, le facteur de cette chute et donc aussi la force de choc. Par exemple, en grande voie en escalade, quand on démarre du relais pour enchainer la longueur suivante, on met de suite une dégaine au relais, puis au premier point, et ainsi de suite...mais si le premier point de la longueur suivante n'est qu'à 5 mètres, par exemple, et que le grimpeur rippe à sa hauteur avant d'avoir pu le mousquetonner, il chutera de 10 mètres en facteur 2, malgré le renvoi de la dégaine sur la chaine du relais. Un renvoi permet seulement de limiter le risque autant que possible, en aucun cas de l'amener à un niveau proche de zéro...
Personnellement, lorsque j'ai enmené des enfants avec moi, je ne les ai jamais encordés, ils avaient leur longe adaptée à leur poids, je vérifiais juste en permanence qu'ils avaient toujours au moins un brin de la longe mousquetonné sur la ligne de vie, et je les aidais le cas échéant dans de raes passages plus durs, par exemple en les "soulevant" par la peau du baudrier ( smile ). je suis plus donc d'accord avec JP, bien que l'on puisse souhaiter la double sécurité de l'encordement en sus, mais l'encordement ne doit JAMAIS remplacer l'utilisation de la longe, point barre . Bien sur, si on utilise l'encordement d'un second, il faut passer la corde dans la queue de cochon, ce qui oblige le second à désengager la corde des queues de cochon au fur et à mesure dès qu'il les franchit. Bien sur, si on psychote à donf, rien n'empêche d'utiliser des dégaines d'escalade sur des points fermés (barreaux ou autres points fixes fermés), car les queues de cochon étant des boucles ouvertes, il peut arriver que la corde en ressorte. Mais bon, là, çà fait carrément "usine à gaz", car il va falloir un max de dégaines, récupérables par le second, et qu'il devra donc redonner régulièrement redonner au leader pour pouvoir continuer...çà va en grande voie, parce qu'il n'y pas le choix et qu'on progresse moins vite qu'en via, mais en via, pffff, j'imagine le temps infini qu'il faudra pour boucler la via...
DIDIER private_message smile Posté le 25-04-2018 à 14:35     Sujet: Re: Queues de cochon
donc on peut dire que la queue de cochon sert simplement à se vacher, pour se reposer un peu ?
strown smile Posté le 25-04-2018 à 22:01     Sujet: Re: Queues de cochon
J'ai déjà vu décrite sur plusieurs bouquins de via-ferrata la progression encordée. Il parait que c'est la progression la plus sure 8-). En tout cas elle est obligatoire pour les enfants en dessous du poids minimum pour les absorbeurs (avec harnais épaule pour les + jeunes). Je ne me souviens plus de tous les détails mais il y a quelques règles de sécurité importantes :
* La progression horizontale doit se faire corde tendue (tout le monde progresse au même rythme)
* 2 queues de cochon minimum doivent séparer 2 personnes
* Le leader (en premier) doit être longé avec des absorbeurs de via ferrata => en cas de chute du second c'est eux qui retiennent le leader (donc il y a bien choc, mais limité si corde tendue)
* En progression verticale le leader monte et passe la corde dans les queues de cochon. Une fois en haut il clippe un assureur sur un barreau avec un mousqueton et assure par le haut comme en grande voie. Pas de progression similtanée, TRES DANGEREUX


Il existe un système exprès vendu par edelrid je crois. Jamais essayé par contre.

Bref, pas des manips pour débutants et en particulier pas à tester pour la première fois sur une via.
Je peux retrouver les bouquins si certains sont intéressés.
strown smile Posté le 25-04-2018 à 22:40     Sujet: Re: Re: Re: Re: Queues de cochon
Camille smile Posté le 26-04-2018 à 11:12     Sujet: Queues de cochon
Didier en fait tu as une autre vie que dans " la vraie vie ", tu voulais plutôt dire en " pratique " ! Blague à part, vos histoires de cordes avec les queues de cochon c'est à vous passer du plaisir de pratiquer une via car si c'est pour faire tout ce bordel et ces manipulations pour vous assurer, enfin assurer l'autre, ça ne me rassurait pas. Rien à voir mais je n'arrive pas à saisir quel est l’intérêt des parents qui embarquent avec eux des mouflets de 6 ou 7 ans dans une via un peu compliqué et qui sont assez stupides ( alors que vous avez bien remarqué que ça coinçait, vous l'avez même signalé à son père un peu plus haut, mais lui non, comme un bourrin il ne voit rien ) pour vous répondre qu'à cet âge là un enfant ça n'a peur de rien, ben ils se trompent ( j'en ai vu des cas ou le gamin tremblait de peur et le père, c'est souvent un homme qui agit de cette façon, qui lui hurlait dessus car il devait arrêter de faire sa chochotte ) ce gamin ça peut le traumatiser pour de bon. La comparaison est un peu forte mais le même père risque d'être aussi bien capable de balancer son gamin dans un lac alors qu'il ne sait pas nager, ou alors ça doit être un parisien qui teste en pratique la devise de sa ville : Flucuat nec mergitur ( allez, débrouilles toi mon fiston, flotte ). Pour revenir à l’encordage , ça doit être marrant de se traîner une personne de 100 kilos corde tendue si vous en faites 65, pour une via qui devrait durer, allez disons 1 heure, vous allez en passer 4 et encore si vous arrivez au bout car j'imagine la scène en cas de chute, ça doit être disons " pittoresque ".
Climbinator smile Posté le 26-04-2018 à 11:37     Sujet: Re: Queues de cochon
Ah ok strown c'est exactement l'information que je cherchais, c'est très clair merci beaucoup!
MrKeul private_message smile Posté le 26-04-2018 à 17:12     Sujet: Re: Re: Queues de cochon
Les enfants 9 et 11 ans que j'ai emmenés ce dimanche à Planfoy avaient chacun une longe skylotec adaptée à leur poids (celle avec le singe sur le mousqueton) et l'encordement à l'adulte c'est pour laisser de l'autonomie au gamin lors de ses passages d'un coté à l'autre du point d'ancrage (il peut décider de sa manip alors que l'adulte progresse), ça rassure la maman aussi.
La manip décrite avec un assureur type reverso en progression verticale je l'ai vu réalisée sur cette même via et la ça prend vraiment du temps.
Plus adepte de la progression autonome, je ne m'encorderai pas avec un adulte (sauf pépin et pour rejoindre l’échappatoire le plus proche)...
Bernard private_message smile Posté le 26-04-2018 à 18:01     Sujet: Re: Queues de cochon
Bonjour,

"donc on peut dire que la queue de cochon sert simplement à se vacher, pour se reposer un peu"

Ca me parait risqué : la queue de cochon n'est pas fermée, donc selon les mouvements qu'on fait, on pourrait décrocher la vache sans s'en rendre compte. C'est beaucoup plus sûr de se vacher sur un anneau fermé (une marche en boucle de ferraille dont on a vérifié la solidité car certaines sont descellées à un bout ou à l'autre et ne peuvent jouer ce rôle, ou directement sur le câble au-dessus d'un point d'ancrage).
DIDIER private_message smile Posté le 27-04-2018 à 05:33     Sujet: Re: Queues de cochon
bien noté, Bernard...
Steph73 private_message smile Posté le 29-04-2018 à 21:11     Sujet: Re: Queues de cochon
Salut à tous !

J'arrive après la guerre mais je valide le point de vue de notre doyen "camille" sur le fait de l'encordement peux devenir débile. Moi qui me trimbale avec de la corde (et tous ce qui va bien pour faire un mouflage rapidement) je n'encorde que rarement un adulte. (Un enfant ça se dispute, mais faut pas non plus lancer des gosses dans des plans foireux.)

Je préfère passé un peu de temps pour expliquer comment on progresse correctement dans une via, plutôt que déresponsabilisé la personne.
Et j'imagine même pas le scénario de chute avec une personne qui chute faisant 100kg (moi pas exemple) et un autre qui m'assure qui ferait 65kg (bonjour le choc)


Conclusion:
Pour moi la via ferrata reste une pratique en auto-sécurité, après allez chercher quelqu'un ça ne pose pas de soucis.
Et les queues de cochons ne me servent pas pour me vacher, j'utilise toujours le cable + un barreau.
DIDIER private_message smile Posté le 30-04-2018 à 07:27     Sujet: Re: Queues de cochon
donc idéalement, les 2 longes à absorption mousquetonnées sur le câble et la longe de repos sur un barreau...

et on oublie ces queues de cochon qui font penser à des crocs de boucher...
Camille smile Posté le 30-04-2018 à 11:42     Sujet: Re: Re: Queues de cochon
Je pensais que prioritairement les queues de cochon servaient surtout à y fixer la ligne de vie et secondairement à y passer une corde pour embarquer quelqu'un avec soi qui ne serait pas très à l'aise, ce je ne l'ai jamais fait et je ne le ferai jamais mais il m'arrive de m'en servir pour me vacher ou pour descendre en rappel et franchement il faut être bourré pour voir si elle est mal positionnée; dans certaines vias j'ai vu encore mieux, certaines sont dans la paroi, scellées un peu au dessus ou à côté d'une autre donc légèrement décalées et il n'y a rien dessus, alors elles servent à quoi celle-ci ?
A s'empaler dessus en cas de chute ou pour en faire un autre usage ? Je ne sais pas y suspendre son sac à dos pour faire une pause casse-croûte, y laisser sécher un jambon ou y pendre des saucisses.

Pour Steph73, je sais que tu te trimballes avec beaucoup de matériel et qu'au final tu n'es pas un poids plume, alors oui si je devais t'assurer avec une corde et à moins d'avoir anticipé ta gamelle, mes 63 kg ne vont pas faire le poids. ( J'imagine déjà la scène ou j'arriverais à fond la caisse contre la queue de cochon et toi qui va pendre dans le vide en agitant tes petits bras ( enfin si peux encore le faire, car après le choc que tu auras reçu à la réception, tu seras sec, enfin tout dépend de la corde, statique ou dynamique, hauteur de chute, de ce que tu vas heurter en tombant etc etc ). Je pense qu'il soit possible d'assurer quelqu'un mais il faut connaître comment progresser dans ce genre de situation et comme je n'y connais rien dans l’accompagnement je ne risque pas de m'y aventurer.
WhiteSox smile Posté le 03-05-2018 à 13:50     Sujet: Re: Re: Re: Re: Queues de cochon
Bonjour,
Venant de l’alpinisme et de l’escalade en falaise, je peux confirmer qu’une chute bête et inattendue peut arriver, même sans éternuer !
Si on est sûr de pas tomber, alors autant ne pas s’assurer. Mais on s’appelle pas tous Alex Honnold.

1° Assurage par corde
Dans les parties verticales et un peu « tire-bras » ça peut sécuriser le 2ème de cordée si c’est un enfant ou un débutant.
Moi, je le fais régulièrement, à moins que l’accompagnant se sente à l’aise sans.

2° Auto-assurage
Même encordé, le second devrait toujours avoir son propre équipement.
Dans les parties horizontales (traversées), une corde d’assurage seule n’est pas suffisante : risque de pendule en cas de chute.

3° Queues de cochon
Biensur qu’elles sont là pour y passer la corde, ça lui permet de suivre la ligne de vie en cas de changements de direction important.
Se vacher sur une queue de cochon n’est pas une bonne idée, c’est pas fait pour ça.
Se vacher sur un barreau ou un anneau.

Bonne saison à tous
ben private_message smile Posté le 01-07-2018 à 16:18     Sujet: Re: Queues de cochon
Si je peux me permettre d apporter qq compléments a tous ce que j ai lu ci dessus.
La seule façon de sécuriser un second qui n a pas de moyens de protection adaptées, ou un enfant n'ayant pas le poids nécessaire à l utilisation d'un système d assurage avec absorbeur d énergie, et en effet de l encorder avec une corde dynamique, mais cela ne suffit pas. Il faut progresser alternativement. De cette façon le leader assure la venue de second par un assurage au moyen d'un demi-cab par exemple sur un mousquif relié a deux points (barreau + barreau ou barreau + queue de cochon) par un anneau de corde dynamique. En fait c'est un relais déplaçable rapidement. Les queues de cochon prennent à ce moment toute leur utilité lors des déplacements latéraux en servant effectivement de points de renvois afin d éviter de malencontreux pendules au second, car le leader lorsqu il progresse passe la corde dans toutes les queues de cochon. Il peut avancer de la longueur de sa corde (50m par exemple) et faire venir le second après. Pour les ponts de singes et autres joyeusetés du genre, une ou plusieurs sangles (si la distance est conséquente) fixées régulièrement sur le câble par des nœuds tête d alouette avec un mousquif ou passer la corde pour remplacer les queues de cochon et faire des points de renvois. Tout ceci n est en fait que la progression en sécurité en alpi, mais avec une longe a absorbeur déchirée ou même sans longe si pas le choix c est la seul sécuritaire. Bien entendu le second récupère le matériel en progressant. Par contre évidement c'est chronophage a mort. Mais bon c est a prendre en compte avant le départ.

[ Retour au forum | Liste des forums | Répondre au message | Nouvelle discussion | Rechercher un message ]