Viaferrata-FR.net: Viaferratez en France!
Le Rocher de Neuf heures: Népalais La via ferrata de Tolla: vue de tout en haut L'école de Rossane La via ferrata de Tolla: c'est haut... et çà bouge fort La via ferrata d'Arsine: Premier Via avec nos enfants de 7 et 9 et un tres bon Guide (Pierre Ribazzo) Les Mines du Grand Clôt Les Pillots

Accueil » Histoire des via ferrata, comment sont-elles apparues ?

Partager sur Facebook Twitter Google Plus
 

Définition

 D'origine Italienne, les "Via Ferratas" sont des itinéraires rocheux équipés de câble, d'échelons, de pont de singe, et de passerelles à caractères aériens et parfois acrobatique.


L'histoire

 Née dans les Dolomites pendant la guerre de 1914/18, les Via Ferratas étaient jadis réservées au transport des hommes et de l'artillerie.

 Aujourd'hui, elles permettent aux randonneurs de découvrir un terrain où évoluent les grimpeurs. Une nouvelle forme d'activité ludique en montagne qui a su, avec le temps, trouver sa place entre la randonnée et l'escalade.

 En France, l'histoire des Via Ferratas remonte à 1988. C'est à cette date, que la vallée de Freissinière accueille le premier équipement revendiquant le nom de "via ferrata". Suivra peu de temps après et 2 vallées plus loin, l'itinéraire des Vigneaux (le plus fréquenté de France avec 15000 personnes par an) et l'Aiguillette du Lauzet. Les vallées alpines et l'arrière pays niçois suivront ensuite l'exemple.

 On dénombre aujourd'hui plus de 150 itinéraires du massif de la Tarentaise à la Maurienne, en passant par les Bauges, l'Isère, l'Oisans, les Pyrénées, la Loire, l'Auvergne et la Corse.
 
© 2000 - 2020  ViaFerrata-FR.net - Contactez-nous - Politique de confidentialité - TIPICREA Production